Cinq éléments possibles pour réussir un espace de travail vintage

 

 

Afin d’en connaître davantage sur les cinq éléments essentiels pour un espace de travail vintage, il convient de rappeler ce qu’on appelle vintage en matière de décoration intérieure. On évoque le mobilier vintage pour des modèles conçus 20 auparavant au minimum. A ces époques, les meubles conçus devaient répondre à une expansion de la consommation de masse et au boom du pouvoir d’achat. Les fabricants de meubles et autres designers ont réalisé des meubles afin de répondre au mieux aux besoins des consommateurs et à la tendance du moment. Le design vintage propose un retour vers un passé rassurant, réconfortant. Au sein d’une entreprise ou dans un foyer qui dispose d’un espace de travail, le design vintage repose sur un côté authentique avec l’apport d’effet de patine ou de traces d’usure. Le mobilier vintage peut idéalement s’accorder avec tous les styles, moderne, classique, contemporain ou atypique.

 

Le premier élément : le choix des meubles

 

Le style rétro s’appuie sur le choix des meubles suivant l’époque à laquelle on se réfère. Leur aspect fifties sur l’espace de travail, il faut se baser sur des meubles aux pieds compas, aux pieds en pointe, aux formes plutôt généreuses en misant sur des matériaux spécifiques. Ces matériaux ont trait au rotin, au formica avec l’ajout de tapis aux couleurs contrastées. Pour un retour aux sixties, on met en avant les chaises en plastique et des meubles avec des formes enveloppantes. Il ne faut pas oublier les lampes aux formes psychédéliques, les accessoires de couleur flashy. Il faut miser sur des tapis ultra-colorés, aux papiers peints et aux tissus imprimés graphiques aux coloris pimpants. Le look seventies propose des formes arrondies, aux accessoires tendances psychédéliques mais avec une certaine modération pour éviter la surcharge de couleurs dans un espace de travail qui privilégie la concentration. Les aspects eighties reposent sur les formes géométriques avec l’association de couleurs comme l’orange et le gris et des accessoires phares des années eighties.

 

Le second élément avec les couleurs spécial vintage

 

Le style vintage se reconnait surtout avec une bonne gestion organisationnelle au niveau du choix des couleurs. On varie le choix avec les couleurs fortes comme l’orange, le vert et le bleu métallique choisis spécifiquement pour offrir un contraste. Ce contraste s’applique en combinant les couleurs vives avec des couleurs pastel qui servent de base à la décoration d’espace de travail vintage. L’autre idée retenue en matière de couleur reste les touches de couleur contraste qui marie l’aspect bois et la couleur blanche pour gagner en luminosité. Au niveau des meubles, on peut jouer sur la palette des couleurs ainsi que les traces de vieilli ou d’usure recrées pour l’ambiance. Il faut cependant faire attention aux surcharges de couleurs et au mariage de coloris. Un côté lourd et trop criard peut nuire au côté studieux d’un espace de travail. L’idéal est de s’inspirer des références des couleurs des années rétro tout en les adaptant au goût du jour et des tendances du moment.

 

 

Le troisième élément avec le trio des matières

 

Selon la période de référence, le style vintage s’accommode de plusieurs matières. La période industrielle des années 30 se base sur des matières solides et robustes comme le béton, l’acier, le bois, sont mis en avant. Pour donner un côté plus sophistiqué, il faut favoriser les matières nobles comme le cuir, le bois raffiné et le velours. On peut également choisir des matières industrielles comme le plexiglas ou le plastique afin de donner à la fois du contraste et un aspect durable à la décoration de l’espace de travail vintage. Pourquoi ne pas donner un aspect vintage rural pour un espace de travail plus écologique avec des parquets cirés, des meubles patinés, des murs rugueux, et des chaises en vieux cuir.

 

Un vintage plus épuré avec le quatrième élément

 

Ceux qui optent pour un style vintage plus simple plus épuré dans leur espace de travail peuvent adopter le style de meuble d’atelier. On choisit des murs blancs ou de couleur très claire en mettant en partie centrale un meuble d’atelier aux couleurs acidulées. Cette ambiance plus masculine se recentre sur la couleur des meubles, et la présence d’objet et d’accessoires vintage de style rétro. Il ne faut pas négliger les casiers métalliques et tout autre produit se rapportant aux outils industriels. On met en avant des couleurs kitch, vieillis sans excès. Les matières idéales sont brutes avec du relief. Il faut compléter avec des objets achetés dans les brocantes et les sorties des ateliers.

 

Le cinquième élément avec les accessoires

 

Les accessoires sont l’apanage d’un décor de bureau vintage. Même si le vintage autorise plusieurs mélanges de genres, il faut rester cohérent dans la décoration pour ne pas faire d’erreur de style. Les accessoires doivent être choisis en conséquence. On privilégie en décor vintage les lampes industrielles. Elles existent dans plusieurs formes. On peut opter pour une petite applique, un grand globe, un éclairage industriel. Les lampes industrielles donnent du relief à une pièce de travail avec une lumière tamisée, colorée ou puissante. Il ne faut pas hésiter à multiplier, les lampes articulées, les lampes rétro, ou les lampes Art Déco, les lampes Art Nouveau. Des objets décoratifs du même style seront du plus bel effet pour compléter l’aspect vintage d’un espace de travail plus chaleureux et agréable à vivre pour favoriser la créativité et la convivialité.

MI Admin Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *